Examen clinique d'une arthrite aigue du genou

L’arthrose est une maladie des articulations : pour bien comprendre comment elle apparaît et quels sont les dégâts qu’elle entraîne, il est nécessaire de faire un petit focus sur l’anatomie d’une articulation. Sa fonction est essentielle : il permet le glissement des surfaces osseuses l’une sur l’autre, sans douleur, sans frottement.Elle peut induire un handicap important, notamment lorsqu’elle est localisée au genou ou à la hanche : dix ou 15 ans après le diagnostic, l’arthrose du genou sera aggravée dans un cas sur deux.L’âge : il existe un lien fort entre l’âge et l’augmentation de la fréquence de l’arthrose. Les articulations unissent les os entre eux et permettent d’effectuer les mouvements du quotidien.Mais attention, on ne parle pas là d’arthrose, mais de vieillissement normal de l’articulation. C’est-à-dire qu’on peut vieillir sans avoir d’arthrose ou au contraire en souffrir tout en étant relativement jeune !Les études menées sur les jumeaux montrent que la part de l’influence génétique varie entre 39 et 74 % selon la localisation de l’arthrose.Composé principalement d’eau, il joue également le rôle d’une véritable « éponge » : il amortit les chocs entre les os.Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que l’arthrose est un mécanisme normal du vieillissement, c’est une vraie maladie…Avec l’âge, le cartilage se modifie : il perd de sa souplesse, se rigidifie, s’amincit…Saviez-vous que 80 % des personnes qui souffrent d’arthrose sont âgés de plus de 65 ans ?En général, la gêne quotidienne liée à l’arthrose est variable et la douleur modérée, majorée en fin de journée.

L’hérédité : la génétique joue également un rôle dans l’apparition de l’arthrose.De temps en temps vont apparaître des poussées inflammatoires. Il est recommandé pendant ces crises de laisser l’articulation au repos.Dans l’illustration qui suit, vous découvrirez la liste des articulations les plus souvent touchées (arthrose diagnostiquée en radiologie).Cette maladie est caractérisée par un déséquilibre entre des phénomènes de destruction et de réparation au sein de l’articulation. L’arthrose évolue au fil des années, de façon plus ou moins rapide selon les individus.Le surpoids : les articulations sont plus sollicitées chez une personne obèse que chez une personne dont la corpulence est normale : un surpoids de 5 kg, par exemple, augmente le risque de survenue d’arthrose de 40 % !


orginal7      
C’est-à-dire qu’une arthrose « sévère » sur les radios peut ne pas être douloureuse et que vous pouvez très bien ressentir des douleurs importantes alors que les radiographies ne montrent pas de dégâts importants.