Polyarthrite du pouce quinoa

Renseignements pris auprès d’une amie diététicienne, le kombucha est considéré comme un symbiotique c'est-à-dire à la fois probiotique (bactérie et levure) et prébiotique qui nourrit la flore (le sucre).Après avoir enlevé les deux champignons, on passe le liquide en utilisant un filtre à thé ou café en papier non traité. Avec le liquide obtenu, je remplis une bouteille de limonade en verre (bouteille en verre avec bouchon hermétique) et je partage le restant de la boisson en deux, pour nourrir chaque champignon.Au début, le champignon est fin puis au fur et à mesure des utilisations, il grossit, il s’épaissit.Il faut lui trouver un endroit tranquille (ne pas le bouger) et ne pas le mettre au soleil.Le bocal doit être placé dans une pièce tempérée (le champignon ne se développe pas bien si la pièce est froide, cet hiver j’avais fait des essais quand il faisait autour de 16 °C et la boisson devenait trop acide).A votre demande, voici quelques explications à son sujet.C’est en fait le ferment qui transforme un thé vert sucré en boisson naturellement lacto-fermentée.Il se présente comme un disque de couleur crème, un peu épais, souple, sa texture ressemble à quelque chose de gélifié...Pour préparer une boisson parfumée au sirop de sureau, j’avais utilisé du kombucha (comboucha).Après quelques jours, le champignon tombe au fond du bocal et il se forme à la surface une pellicule blanche très fine, elle s’épaissit de jour en jour : c’est le deuxième champignon, le plus jeune.Car c’est ce qui fait son côté étonnant, à chaque préparation d’une nouvelle boisson, il se forme un nouveau champignon.


fluffyjojo      
Je filtre le thé et le verse dans une grande carafe en verre dans laquelle je mets environ 70 g de sucre de canne blond et je laisse refroidir.