Cellulite flanc droit douleur

–la langue saburrale : on trouve cet aspect lors d’épisodes fébriles, ou infectieux des voies aéro-digestives supérieures, et au cours des affections digestives.Les papilles linguales forment des petites saillies parsemant la surface de la langue.Un enduit blanchâtre plus ou moins épais recouvre la face dorsale de la langue.Des sillons se creusent sur la face dorsale de la langue, le sillon médian est creusé, les autres fissures sont sans systématisation, transversales, obliques, longitudinales…Une surveillance est indispensable en raison du risque de transformation carcinomateuse. La seule certitude serait qu’elle est liée au système immunitaire qui s’attaque aux cellules de la peau.-la glossite dépapillée : il y a une réaction inflammatoire de la langue, d’origine médicamenteuse, infectieuse (bactérienne, à Candida albicans…), ou par déficit en vitamine B12 en particulier.L’atrophie peut être limitée plus étendue, avec des érosions.-la langue fissurée : l’origine est génétique, elle peut être précédée par des épisodes de langue géographique.Aucune classification rigoureuse ne permet d’aborder toutes les glossites.Habituellement la langue fissurée est indolore, mais une sensation d’irritation est parfois décrite, favorisée par le .–l’ulcération linguale : elle est fréquente et va des aphtes au lichen ou aux stomatites bulleuses.-la mycose linguale : en stade aigu, la mycose se traduit par une éclosion d’enduits ou de membranes blanchâtres sur une muqueuse rouge. La « glossite losangique médiane » traduit une infection par : située en arrière de la pointe, la lésion présente une surface lisse, rosée ou rouge, plane ou pas.


godofwars54      
La pathologie linguale est très variée, reflétant toute la pathologie générale, ou participant de la pathologie buccale dans le cadre des stomatites.