Grosse veine vulve odeur

Elles sont plus grosses que les glandes eccrines et leur conduit excréteur débouche dans un follicule pileux. Pore Les glandes sudoripares ou sudorales sont des organes spécialisés (en l'occurrence des glandes) qui sécrètent la sueur et, pour certaines d'entre elles, des hormones ou phéromones. Chacune d'elle est une glande simple, tubuleuse et en spirale, dont l'extrémité, le glomérule, se situe dans l'épaisseur du derme ou dans le tissu sous-cutané. Terminaison nerveuse libre (récepteur sensoriel) 16. Elles font partie des glandes exocrines (ainsi que des épithélium de revêtement cubiques stratifiés) et permettent le phénomène de transpiration. Le pour cent restant est constitué de composés organiques. Lorsque le corps risque la surchauffe (par exemple pour cause de fièvre, d'effort intense, ou d'une chaleur externe intense ou froid ou bien de fortes émotions) la production de sueur permet d'humidifier la surface de la peau et des poils, ce qui via l'évaporation, facilite l'abaissement de la température corporelle. Glande sudoripare 12.corpuscule de Pacini (récepteur sensoriel) 13. Chez l'homme, on distingue deux sortes de glandes sudoripares qui diffèrent par leurs fonctions et par la composition de la sueur qu'elles excrètent : Elles sont de loin les plus nombreuses, de trois à six millions, avec une densité moyenne de 200 glandes / cm. D'autres acides sont également décelables à l'état de traces, comme l'acide acétique, acide propionique, acide butyrique ou encore acide urique (urée).Son fonctionnement est notamment lié aux étapes de la vie génitale.Un sujet populaire d'études est de vérifier à quel point ces fonctions - particulièrement la dernière - jouent un rôle chez les humains. La sécrétion des glandes eccrines, la sueur qui participe à une grande partie de la transpiration (les poumons sont aussi une source de transpiration) est une solution aqueuse hypotonique, dérivée du plasma sanguin par filtration passive.


iwillgetlost      
L'acide lactique est le principal composé organique présent dans la sueur.