Arthrose main pied contagion

La seule constante: le zona ne touche qu’une seule région et qu’un seul côté du corps.Plus rarement, le virus peut atteindre le nerf optique et provoquer des lésions importantes pouvant aller jusqu’à la cécité.Les plus fréquentes: des cicatrices ou une surinfection bactérienne des lésions occasionnée par le grattage.Il s’agit alors de névralgie postzona, une complication particulièrement invalidante dont le risque augmente avec l’âge.Si le nerf auditif est touché, il peut occasionner une baisse ou une perte de l’ouïe.En fait, plus on avance en âge, plus les risques de contracter la maladie augmentent. La personne atteinte ressent d’abord un léger picotement ou une démangeaison sur une région de sa peau, puis une douleur semblable à une brûlure.Cette éruption s’accompagne de démangeaisons et de douleurs souvent très intenses, puisque le zona s’attaque à un nerf.Mais il peut aussi se manifester au niveau de la tête (joues, bouche, nez, oreilles, front, yeux, cuir chevelu), du dos, des fesses, d’un membre (bras ou jambe) ou encore des parties génitales.Car celui-ci a la particularité d’apparaître sur la zone de la peau innervée par les cellules nerveuses au sein desquelles le virus s’est terré. Cela dit, il surgit souvent entre les côtes de la cage thoracique.Dans certains cas, une douleur vive peut persister, sur le trajet du nerf touché, pendant des semaines, des mois, des années après la guérison de l’éruption cutanée – voire toute la vie.Toutes les parties du corps sont susceptibles d’être affectées par le zona.Le zona est une infection virale due à la réactivation du virus responsable de la varicelle – le virus varicelle-zona (VVZ) – chez une personne ayant déjà contracté cette maladie.

Finalement, les lésions s’assèchent et disparaissent après deux ou trois semaines.À ce moment-là, l’organisme ne peut plus lutter aussi efficacement contre le VVZ.Le zona se réveille généralement lorsque le système immunitaire est affaibli.À la suite d’un épisode de varicelle, le virus se niche en effet dans la moelle épinière où il s’endort. Mais parfois, il se réactive plusieurs années plus tard.Une fois réveillé, le virus remonte le long d’un nerf jusqu’à la surface de la peau. Il peut survenir à tout âge, mais, deux fois sur trois, il apparaît après 60 ans.


boozinboi69      
Le vieillissement, la maladie (sida, cancer, etc.), la chimiothérapie et la prise de certains médicaments (immunosuppresseurs, cortisone, stéroïdes, etc.) constituent autant de facteurs qui affectent les défenses immunitaires et contribuent à la réactivation du virus.