Obésité et activité physique le chaînon manquant

Chez les jeunes de 12-25 ans, on constate un écart sensible entre filles et garçons au sein de la région.Les conséquences sur la santé sont dominées par le diabète et l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les atteintes articulaires sources de handicaps et certains cancers.Une activité physique permet de prévenir la prise de poids, notamment chez l'enfant et l'adolescent.Enfin 14,39% des élèves de 6e de l’académie de LILLE présente une obésité.La prévalence de l’obésité a doublé chez les enfants de cinq ans scolarisés à Lille entre 1989 et 1999, passant de 5 à 12 %.L'activité physique participe, avec le régime, au contrôle de la surcharge pondérale, avec augmentation de la masse maigre et réduction de l'adiposité abdominale.C’est une source d’inégalité sociale de santé ( De l’activité physique pour le plaisir… On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique.


eliananax      
Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.