Alna dietetique geneve

Mais la première fois que des baies de Goji sont arrivées dans ma boîte aux lettres, puis dans ma cuisine, c’était la semaine dernière, et ce grâce à Valérie la gourmande bleue !Mais comme je suis sympa, quand même, des fois, je vais partager avec vous une autre découverte récente : les flocons de millet.Enfin, pour couronner le tout, quand Ludo me demande ce que c’est que ce truc et que je réponds « des baies de Goji », j’ai l’impression d’être un grand sage tibétain énonçant une vérité soudaine, ce qui provoque des éclats de rire généralisés (très bons pour la santé, eux aussi, soit dit en passant).Merci Valérie 🙂 En tout cas, si c’est pas un truc de foodista (copyright Requia) à 100%, ça, je veux bien me couper une main ! Parce que je pense que son homologue américaine ou chinoise n’en a plus vraiment rien à cirer, étant donné que chez elle, c’est aussi courant que les raisins secs ou les noix de cajou. C’est assez peu sucré, mais une fois trempé dans du jus de fruits ou du thé, c’est bon comme tout.Je vous invite à essayer cette recette avec les fruits secs ou frais de votre choix, mais sans oublier la vanille, car c’est l’association vanille-millet qui est délicieuse (et les graines de tournesol sont parfaites avec).En revanche, chez nous, c’est introuvable, à mon humble connaissance. Parce que ces petites baies sont souvent surnommés « superfruits » de par leurs qualités exceptionnelles (antioxydantes, blindées de vitamine C, antistress et j’en passe…). Et c’est surtout super marrant, parce qu’en les mangeant une par une, je me dis que c’est plein de bonnes choses et complètement introuvable par chez nous, ce qui m’éclate totalement, en bonne foodista égoïste que j’ai conscience d’être, parfois !A la suite des tueries commises en 2015 sur le territoire français, une expression est devenue un élément de langage quasi incontournable pour dénoter notre ennemi public n°1 : le « cerveau des attentats », cette menace dépersonnalisée et multiforme qui prospère tantôt dans les mosquées salafistes, tantôt dans les faubourgs de Saint-Denis, tantôt en Syrie.Certains sont capables d’attendre plusieurs années voire des décennies, n’est-ce pas Nicolas?La première fois que j’ai entendu parler des baies de Goji, c’était ici, sur le blog de Clotilde, Chocolate & Zucchini, il y a trois mois de cela.C’est une de mes lectrices qui m’a, un jour, envoyé un mail exprès pour me dire qu’elle avait essayé, que c’était super bon, et qu’il fallait que je fasse des recettes avec ! Je ne cuisine pas souvent le millet, ce qui est bien dommage, parce que c’est plein de bonnes choses aussi (peut-être pas autant que les baies de Goji, ceci dit ! En version flocons, cela donne une texture et une saveur toutes douces, qui suggèrent de les déguster tels quels avec un peu de lait de riz (tout doux lui aussi), ou bien de les intégrer dans des pâtes à gâteau ou à biscuit, ce que j’ai fait.


michielpk1      
Vous remarquerez au passage que j’ai utilisé de la purée d’amande blanche à la place du beurre, mais vous pouvez choisir une autre matière grasse (beurre, margarine végétale, huile végétale…).