Grossesse et prothèse mammaire

Deux types de prothèses, les prothèses en silicone et les prothèses remplies de sérum physiologique.Malgré les progrès importants réalisés par les fabricants sur les membranes des prothèses, certaines femmes peuvent développer des coques de gravité variable.Le résultat est naturel et définitif, la graisse peut être prélevée au niveau du ventre, des cuisses ou des hanches, pour être réinjectée dans le sein.Cette intervention est très répandue dans le monde, et les résultats changent parfois la vie de nombreuses patientes.L’hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente.Elle peut être la conséquence d’un développement insuffisant de la glande à la puberté, ou apparaître secondairement par perte du volume glandulaire (grossesse, amaigrissement, perturbations hormonales…).C’est pourquoi, au cours de la 1 Il existe plusieurs « voies d’abord » possibles : • voies aréolaires, avec incision dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole, ou ouverture horizontale contournant le mamelon par-dessous (1 et 2) ; • voie axillaire, avec incision sous le bras, dans l’aisselle (3) ; • voie sous-mammaire, avec incision placée dans le sillon situé sous le sein (4).C’est pourquoi, l’intervention se propose d’accroître le volume d’une poitrine jugée trop petite grâce à différentes techniques.Suivant les patients, sa morphologie la prothèse sera placée soit en avant, soit en arrière du muscle pectoral, soit les deux, c’est ce qu’on appelle le « Dual Plane » Les cicatrices peuvent être placées à différents endroits : Les prothèses sont actuellement remplies de gel de silicone et plusieurs formes peuvent vous être proposées par votre chirurgien (ronde ou anatomique) Ces choix sont personnels et les résultats peuvent être très différents d’une patiente à l’autre avec la même prothèse.L’augmentation mammaire est l’une des demandes les plus fréquentes en chirurgie esthétique.Pour les prothèses en silicone, le résultat est très esthétique, souvent plus naturel avec des suites opératoires simples et une intervention moins douloureuse.

Elle peut être réalisée grâce à 3 procédés : Les prothèses mammaires utilisées sont des implants préremplis de gel de silicone de nouvelle génération, qui ont fait la preuve de leur inocuité depuis plus de 40 ans. La mise en place de prothèses mammaires reste depuis le retour du silicone l’une des interventions chirurgicales esthétiques les plus spectaculaires.La coque est la une membrane que le corps fabrique autour de la prothèse.Cette hypotrophie est souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement par la patiente qui le vit comme une atteinte à sa féminité, avec pour corollaire une altération de la confiance en soi et un mal-être, parfois profond, pouvant aller jusqu’au véritable complexe.La coque peut être gênante et dans ce cas, il faudra réaliser un changement de prothèses.Cette intervention chirurgicale qui dure environ 1H à 2H consiste à augmenter le volume des seins par la mise en place de prothèses mammaires.


newhotgurl      
Appelé aussi Lipofilling ou Lipomodelage, l’augmentation mammaire par injection de graisse est autorisée en France depuis le mois de novembre 2011 sous certaines conditions : ne pas avoir d'antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.