Weetabix diététique

Car les céréales jouissent toujours dans l’opinion publique d’une réputation d’être bonnes pour la santé, sans doute parce qu’elles sont difficiles à mâcher.Elles sont composées de céréales grillées, soufflées, souvent liées avec du sucre ou du sirop, qui se transforment en glucose à la vitesse grand V, dès qu’elles entrent en contact avec votre salive.Une amie qui travaille en agence de communication m’a confié que tous ses clients lui demandent de paraître plus écologiques, plus proches de la nature, pour augmenter leurs ventes (et leurs prix).Comme le goût est fade ou carrément mauvais, les fabricants ajoutent souvent au mélange des raisins secs bas de gamme, des airelles séchées, ou des chips de bananes.Les commerçants savent que les gens se méfient des Mars, Snickers et autres barres chocolatées bourrées de sucre et de sirop de glucose.La plupart des mélanges de noix vendus dans le commerce ne sont pas bons pour la santé.Vous faites des petits changements, les moins coûteux possible, dans le processus de fabrication.En réalité, les barres de céréales sont pleines de sucre et n’ont rien d’un aliment santé.: en cas de fringale irrésistible, mangez des noix, des amandes, une pomme ou même un œuf dur.Aux Etats-Unis, il existe même une expression pour cela : le « », lavage de cerveau.Pour donner bonne conscience au consommateur, ils proposent donc des barres de céréales, dans des emballages savamment étudiés pour qu’elles paraissent naturelles.Puis vous annoncez triomphalement sur les emballages et dans vos publicités que votre « nouveau » produit « réduit les émissions de CO2 », « préserve les ressources naturelles », « favorise le développement durable », etc. Mais c’est dans le secteur alimentaire qu’on trouve les plus grosses énormités.

Pour les fabricants, c’est « tout bénef » : les céréales, au kilogramme, coûtent encore moins cher que les matières premières des Mars et des Snickers !Elles sont même mises en avant dans les boutiques bio peu scrupuleuses.Les spécialistes du marketing ont repéré depuis des années que le créneau « bio », « santé naturelle », fait vendre.Vous prenez une marque qui fabrique n’importe quoi (des aspirateurs, des insecticides, des pneus, des ballons de rugby…).Alors voici 17 produits prétendument « bons pour la santé » qui sont à fuir comme la peste.


mihidobrescu      
Premier problème : les noix, amandes, noix de cajou… Lorsque vous les ouvrez, elles sont déjà oxydées, ramollies et parfois rances.