Dietetique bts rennes 75006

Souvent confondu avec le nutritionniste qui est un médecin diplômé en nutrition, le diététicien est un technicien qui appartient à la grande famille des professions paramédicales.Par ailleurs, de nombreux candidats ont déjà fait une année après le bac (de médecine, de pharmacie…) », précise Delphine Suissa, directrice de Progress Santé, un établissement privé qui prépare au BTS diététique.Un complément de formation que le diététicien pourra valoriser au moment d’exercer.Des perspectives très variées qui attirent chaque année de nombreux candidats.A ce titre, il informe et accompagne les personnes nécessitant un meilleur équilibre alimentaire : celles qui souhaitent perdre du poids — mais cela ne représente que 15% de l’activité, selon l’Association française des diététiciens et nutritionnistes (AFDN) — et surtout les malades victimes de problèmes cardio-vasculaires, de cancer…Leur formation se révèle difficile car elle est courte (deux ans pour décrocher le diplôme), dense et sélective.Cependant, malgré ces stages, le taux de réussite au niveau national reste faible (moins de 50%) à tel point qu’une réforme de l’enseignement est en cours qui, si elle aboutit, étalera la formation sur au moins trois ans (avec grade de licence) et la sanctionnera par un diplôme d’Etat.Cette profession qui est en grande partie exercée dans des établissements médicaux (hôpital, clinique, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes…) est également présente dans d’autres secteurs.Ainsi, l’industrie agroalimentaire mais aussi les cantines scolaires ou les restaurants d’entreprise font de plus en plus souvent appel au diététicien pour élaborer les menus, contrôler l’hygiène du stockage des aliments ou conseiller les chercheurs dans l’élaboration de nouveaux produits alimentaires.


bdaman2      
Car l’échelle de salaire est assez large (de 1500 € net en début de carrière à 3000 € en fin de carrière) selon que le professionnel travaille dans le public, dans le privé ou en libéral.