Vague sur prothese mammaire

La plupart du temps les patientes, qui consultent pour une augmentation mammaire se plaignent de seins vides et flétris suite à des grossesses ou une perte de poids ou un changement hormonal (ménopause).L'augmentation mammaire est une chirurgie relativement douloureuse pour les 3 à 4 premiers jours.Le principe de base est d'augmenter le volume des seins pour le rendre proportionnel au bassin ce qui, par ricochet, semble amincir la taille.Avec la diminution progressive de l'Ïdème et l'abaissement spontané de la prothèse, le sein reprend une forme de plus en plus naturelle durant les trois premiers mois postopératoires.Les prothèses salines sont utilisées à grande échelle depuis une quinzaine d'années, plus récemment de nouvelles prothèses au gel de silicone, ont été remises sur le marché.Une incision très courte soit au niveau du pli infra-mammaire ou plus rarement au dôme de l'aisselle est faite et un espace est créé sous le muscle grand pectoral, très rarement au-dessus du muscle; un implant mammaire est placé dans cet espace pour augmenter le volume du sein en augmentant son galbe surtout en supérieur et en interne.Dès que le pansement est enlevé, les seins peuvent être mouillés sous la douche ou immergés sous l'eau. Frais faits, les seins paraissent toujours trop gros, trop ronds et trop bombés au pôle supérieur.Dans certaines situations, le sein est tellement tombant que l'augmentation doit être combinée à un lifting du sein qui peut être fait durant la même séance (cf. Les prothèses mammaires sont disponibles en de multiples volumes et différents profils selon le but visé et le gabarit de la patiente.Ensuite, viennent les jeunes femmes qui n'ont jamais eu de seins bien développés (elles ont une hypoplasie mammaire vraie).


terrt123      
Le but d'une augmentation mammaire est avant tout de rendre un corps féminin mieux proportionné.