Arthrose eviter

Il nous faut éliminer cet état inflammatoire qui s'est installé autour de nos articulations notamment.L'arthrose est une maladie inflammatoire et s'il y a un élément hyper important dans cette inflammation ce sont les graisses végétales saturées.Vous pouvez, bien sûr, opter pour les anti-inflammatoires ou pour le paracétamol ou encore l'aspirine.Il nous faut donc voir ce qui peut les renforcer, éliminer tout ce qui nuit à leur fonctionnement harmonieux.Vous avez tous connaissance des oméga 3, oméga 6, et oméga 9, et de leur importance pour le bon fonctionnement de notre organisme.Alors on peut ne plus solliciter ces articulations, c'est à dire ne plus faire de sport, de travail physique, de mouvements répétitifs, ou alors, il nous faut aider à les tonifier afin qu'elles puissent accepter ces charges de travail sans en souffrir.En ce qui concerne l'arthrose les oméga 3 sont hyper salutaires, les oméga 6 sont hyper néfastes car ils aident à fabriquer des substances inflammatoires.Ces oméga 6 on les trouve dans les huiles de tournesol; de maïs, de pépins de raisin, dans les huiles mélangées, dans les viandes.Elles peuvent elles aussi freiner l'état inflammatoire tout en étant moins puissantes que les oméga 3 pour cela.En effet, les huiles utilisées dans les diverses préparations industrielles sont très riches en oméga 6, quand ce n'est pas en graisses "trans", produits de toutes ces transformations et devenues très dangereuses.Cette inflammation est une réponse de notre organisme à une agression, comme toute maladie d'ailleurs, et dans le cas de l'arthrose, il s'agit d'une trop grande sollicitation de certains niveaux (genoux, lombaires, etc...) couplé avec un terrain propice, une mauvaise nutrition de ces cartilages, une certaine hérédité aussi.Parmi les polyinsaturées, 2 sont essentiels car l'organisme ne peut pas les fabriquer et ils doivent impérativement être présent dans notre alimentation, ce sont les acides gras linoleiques(tournesol, maïs) pourvoyeurs d'oméga 6 et les acides gras alpha-linoléniques, pourvoyeurs d'oméga 3.Or, ce pourcentage est loin d'être présent dans notre alimentation et le chiffre varie plutôt autour de 2O pour 1.


blazejason98      
C'est en effet plus rapide, moins contraignant, mais pas sans danger.