Amaigrissement symptome cancer 2014

La coloscopie est l'examen de référence : une sonde (long flexible enrobé de plastique) est insérée par l'anus puis glissée peu à peu dans l'intestin, le plus souvent sous anesthésie générale.Ces faits suggèrent que le mode de vie, alimentation et efforts physiques, joue un rôle important sur le risque de cancer.Ceci conduit à penser qu'une prévention efficace est possible (voir bas de page).Le toucher rectal permet, par un doigt ganté introduit dans l'anus, de chercher de possibles anomalies rectales.En Afrique et en Asie, il y a beaucoup moins de cancers colorectaux qu'en Europe du Nord ou aux États-Unis (jusque 20 fois moins).Le tissu prélevé est inclus dans un bloc de paraffine pour en extraire des coupes fines de quelques micromètres.Le cancer du côlon se développe à partir de la muqueuse du côlon (un des segments du gros intestin).Il permet d'observer la muqueuse de l'anus jusqu'à la jonction iléo-colique, au niveau du cæcum et de l'appendice iléo-cæcal, et de faire des prélèvements.Plus exactement, on découvre 33 000 nouveaux cas par an, et 16 000 personnes en meurent).Dans 70 % des cas, la tumeur se développe dans le côlon sigmoïde (boucle située dans la fosse iliaque gauche).Cet examen permet de classer le prélèvement suivant la forme de la tumeur et le type des cellules.


malla30      
Il s'agit toujours d'une tumeur maligne ; dont le type histologique est un adénocarcinome lieberkhünien dans la majorité des cas, développé à partir de la muqueuse. Les cancers coliques ont une fréquence élevée en France : chaque jour, 100 personnes apprennent qu'elles ont un cancer colorectal.