Plat regime weight watcher calcul

Forte de l’appui de médecins nutritionnistes et de diététiciens, elle crée Weight Watchers, un programme d’aide à la perte de poids basée dont la clé de voûte reste les réunions.Aujourd’hui, 166 000 Français en moyenne suivent Weight Watchers chaque semaine : dans l’un des 900 centres pour profiter de la motivation en groupe lors des 1 800 rendez-vous hebdomadaires et/ou en toute autonomie grâce aux outils digitaux.Et comme la vie ne s’arrête pas quand on fait un régime, les extras (sortie au restaurant, apéritif, verre de vin, etc.) sont autorisés tant qu’on ne dépasse pas son quota.Le tout est d’arriver à ne pas dépasser son quota hedbomadaire de Smart Points.Peu importe l’activité, ce qui compte, c’est de bouger.Par exemple, une pomme, c’est 0 Smart Point mais une compote allégée, c’est 4 Smart Points (voir des exemples de menus types à 30 Smart Points).Face au succès de ses réunions, elle se lance dans l’aventure Weight Watchers.Et pas besoin de sortir sa calculatrice à chaque repas, l’appli Weight Watchers se charge de calculer la valeur de votre repas en Smart Points.En 2016, Weight Watchers lance Feel Good®, une méthode alliantréapprentissage alimentaire et (ré)introduction progressive d’une activité physique adaptée.Pour ce qui concerne le rééquilibrage alimentaire, tout est une question de points : chaque aliment bénéficie d’un nombre de points calculé avec le système Smart Points, qui prend aussi bien en compte sa valeur calorique que sa valeur protéique.Plus de 50 ans plus tard, Weight Watchers est devenu le leader mondial de la minceur, adoubé par les institutions sanitaires françaises et américaines.Enfin, parce que se faire du bien permet de réconcilier la tête et l’esprit, l’appli délivre petits conseils et astuces toutes simples pour se sentir mieux dans sa tête…

Pour arriver à perdre du poids, le programme Feel Good® s’articule autour de 3 objectifs : le rééquilibrage alimentaire, le bien-être psychologique et l’activité physique.Et avec le programme Feel Good®, les points, ça n’est pas que pour les aliments, c’est aussi pour le sport, avec les Activ Points : pratiques, pour savoir « combien on bouge » .Par exemple, en 2010, l’Agence national de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) avait procédé à une évaluation des principaux régimes stars (lire le rapport de l’Anses sur les régimes amaigrissants) : alors que de nombreuses autres méthodes très populaires ont été pointées du doigt en raison de leur manque d’équilibre et d’efficacité sur le long terme, le programme Weight Watchers se distingue justement sur ces deux points : non seulement les régimes proposés sont équilibrés et n’exposent pas les personnes qui le suivent à des risques de carences ou au contraire de surdosage mais surtout, il s’avère être l’un de ceux qui permettent réellement de perdre durablement du poids.En 1963, une jeune femme au foyer de New-York qui n’arrive pas à perdre du poids organise des réunions avec des amies à elles dans le même cas.En perpétuelle évolution, Weight Watchers réinvente continuellement sa méthode à la fois, adaptant ses outils aux évolutions technologiques mais aussi le contenu de son programme aux nouvelles connaissances scientifiques et aux attentes des clientes.


blueeagle21      
et donc dans son corps (lire aussi "Bien dans sa tête avec Feel Good®")!