Soins visage epinal 88

En quelques minutes des fumées âcres et toxiques empêchent toute évacuation de l’immeuble.Saint-Dié-des-Vosges : Depuis plusieurs jours, à la suite du déménagement d’un locataire, une banquette de salon se trouve dans le hall d’entrée d’un immeuble collectif de 4 étages qui comprend 8 appartements.le Maire de la commune, le CTA engage le VTUL de Provenchères-sur-Fave en fin d’après-midi vers 18h30.Le sinistre sera rapidement maitrisé par l’action conjuguée de deux lances.Par bonheur, aucun locataire n’a eu le réflexe de les ouvrir ce qui aurait eu, sans nul doute, des conséquences dramatiques.Certains locataires menacent de se jeter de leur fenêtre, d’autres ont commencé à nouer des draps afin de s’échapper de leur appartement.12 minutes après la demande de secours, les premiers engins qui se présentent sur les lieux sont confrontés à des débuts de paniques et une cage d’escalier totalement enfumée.A 13h10 le CTA reçoit les premiers appels qui ne laissent aucun doute sur la gravité de l’intervention.10 locataires se trouvent prisonniers dans leur appartement et commencent à paniquer.Le samedi 20 août à 08h00, le véhicule du centre de Provenchères-sur-Fave et la grande échelle de Saint-Dié-des-Vosges se rendent sur place.Face à cette situation le chef de groupe oriente toutes ses actions sur le sauvetage des locataires.

Pour une cause indéterminée un feu prend naissance dans ce mobilier et se propage à une vitesse fulgurante dans la cage d’escalier.Munis de leurs EPI (Équipements de Protection Individuelle), le binôme effectue une reconnaissance sous les attaques répétées des différents hyménoptères (guêpes, frelons et abeilles).Sept victimes dont 2 enfants de 1 et 3 ans, légèrement incommodées par les fumées, seront évacuées sur le centre hospitalier pour des visites de contrôle.Il constate qu’à plusieurs endroits, le bardage en bois de la façade laisse apparaître des coulées de miel.Les personnels du FPT et d l’EPSA vont réaliser 10 sauvetages en quelques minutes : 5 locataires des 4e et 3e étages seront secourus par l’équipage de l’échelle aérienne, 3 autres utiliseront l’échelle à coulisses dressée par le Binôme d’attaque (BAT) du FPT et enfin 2 personnes seront évacuées in extrémis par le Binôme d’alimentation (BAL) du fourgon sous ARI par la cage d’escalier qui s’embrassera quelques secondes après leur extraction.


framirezp100      
Lors des opérations de déblais, les secours ont pu relever la violence du feu qui a totalement détruit les installations techniques situées dans la cage d’escalier et attaqué toutes les portes des appartements.