Quelle reeducation apres operation hallux valgus homme

Une surveillance par le chirurgien et avec une radio de contrôle est préconisée à 45 jours, 1 an, 2 ans et 5 ans et ce même si vous ne ressentez pas de douleur.Elles sont franchement imprévisibles allant de la difficulté à suturer vos tendons de mauvaise qualité quelquefois dégénératifs, à une fracture partielle de votre fémur ou du cotyle, à une fausse route de la tige fémorale par ostéoporose avancée, à une paralysie provisoire du nerf sciatique par compression, à une fracture partielle d'une aiguille suture d'un foret de mèche...- La phlébite : une veine se bouche par un caillot de sang parce que vous êtes alité. Ceci pour éviter la migration voir la fixation de bactéries sur la prothèse, nécessitant alors le plus souvent le changement de l'implant et un lourd traitement antibiotique dans le meilleur des cas.Les injections systématiques d'anticoagulants et les bas de contention veineuse minimisent ces risques mais ne les annulent pas complètement.- L'infection précoce de la prothèse est beaucoup plus rare mais beaucoup plus grave nécessitant prélèvements bactériologiques multiples (sur site, hémocultures, per-op...) pour mettre en place une antibiothérapie adaptée, lavage articulaire quelquefois ablation de la prothèse...- La persistance d'une boiterie par insuffisance des muscles fessiers soit parce qu'elle préexistait soit parce que les muscles stabilisateurs ne sont pas assez renforcés après l'intervention (importance fondamentale de marcher le plus possible après l'intervention) ou bien qu'ils se soient fragilisés car vous avez abandonné trop vite les cannes anglaises (2 cannes obligatoires pendant un mois à 45 jours).- L'infection secondaire est toujours possible. C'est pourquoi il faudra prendre des antibiotiques à la moindre alerte d'une infection cutanée, dentaire, broncho-pulmonaire, O. L'usage de ciment entraîne un descellement possible; l'absence de ciment vous met théoriquement à l'abri de cette éventualité.Il faudra également éradiquer tout foyer infectieux potentiel risquant de compromettre, par migration de bactéries, la longévité de l'implant.Vous entrez à la polyclinique la veille de l'intervention: , vos cannes anglaises... (radios, bas de contention veineuse, cannes anglaises...) La préparation générale et celle du site opératoire comporteront rasage et douches Bétadinées ainsi que la mise en place d'une sonde urinaire chez la femme...Une fois l'anesthésie réalisée (rachi-anesthésie ou anesthésie générale) vous serez installé, couché sur le côté, le corps maintenu dans des appuis. Lorsqu'elle est possible anatomiquement, la voie d'abord sera mini-invasive antèro-interne : l’incision sera alors de 10 cm en moyenne.Cette voie d'abord mini-invasive présente, outre l'intérêt esthétique évident, l'intérêt de limiter les sections et les décollements tissulaires et musculaires au strict minimum diminuant d'autant la douleur post-opératoire, accélérant ainsi la récupération fonctionnelle.ou bien un soucis d’anticoagulants ou une intervention plus urgente à réaliser.

Cependant la fixation primaire d’une prothèse de hanche est obtenue par press-fit, c'est-à-dire que la prothèse entrée en force est maintenue dans votre os par élasticité même de cet os, elle est provisoire et doit obligatoirement être relayée par la fixation secondaire.Nous insistons sur la nécessité d’un suivi de votre prothèse par un chirurgien orthopédiste qui lui mieux que quiconque connaît votre hanche et surtout saura reconnaître une complication (même si la radiologie est considérée comme normale par le radiologue) devant une douleur anormale .Ces données théoriques ne doivent pas cacher les risques d'une prothèse qui reste un acte réfléchi.Il est donc important pour ne pas être pris au dépourvu de faire rapidement le nécessaire dès que l’ intervention est programmée.N’hésitez pas à re-consulter plus tôt votre chirurgien ou votre médecin en cas d’écoulement suspect de votre cicatrice: un hématome fistulisé représente un potentiel d’infection majeur qui doit être drainé à temps pour annihiler ce risque!


bazoba      
C'est pourquoi il faudra obligatoirement obtenir le «feu vert» du cardiologue et de l'anesthésiste.