Pate pour combler les rides traduction

Nota bene : il va de soi que chacune fait bien ce qu’elle veut, après avoir dit tout ça.Ce n’est pas la quantité de maquillage ou les couleurs utilisées qui sont vulgaires : c’est la façon dont c’est réalisé et porté.DONC, la question que je me pose (mais non je me la pose pas, enfin, vous vous doutez bien que mon opinion là-dessus est solide as a roc, c’est pour faire le lien avec la suite) est : le maquillage chargé est-il vulgaire ?Souvent, on voit / entend / lit ce genre de choses : « maquillée comme une pute », « surtout pas les yeux ET la bouche sinon c’est vulgaire », « je voudrais un maquillage pas trop chargé pour ne pas faire vulgaire », etc….Bien sûr que non, et évidemment vous pouvez porter un smoky noir avec une bouche rouge si ça vous chante, sans être vulgaire.Ce qui est vulgaire c’est ce qui est cheap, mal réalisé, porté sans élégance.A partir du moment où vous savez vous maquiller et que avez un minimum de classe naturelle, vous pouvez porter ce que vous voulez (non, pas du fond de teint orange, ce sera TOUJOURS vulgaire, même sur Inès de la Fressange).Et que pour pas mal de gens aussi, incarnation de la vulgarité = pute.J’en déduis que pour pas mal de gens encore, maquillage qui se voit = vulgarité.Et n’oublions pas qu’on est toujours le vulgaire de quelqu’un.


nickskater94      
Alors pourquoi voit-on ce genre de réactions (voir intro) ? (j’ai appris en lisant de livre de Michèle Fitoussi sur Helena Rubinstein, que jusqu’au début du 20ème siècle, le maquillage était réservé aux prostituées et aux actrices et faisait horriblement « mauvais genre »).